Coup de soleil : saviez-vous que vous risquez un cancer de la peau ?

Un coup de soleil entraîne bien plus que des rougeurs et des démangeaisons. Il peut causer un cancer de la peau. Mais ça, très peu de personnes le savent.

En effet, le fait de vous exposer pendant plusieurs heures aux rayons ultraviolets (UVA et UVB) peut vous créer des problèmes importants à la longue.

Même si les symptômes les plus courants disparaissent au bout de 2 à 3 jours, vous mettez votre organisme en danger si vous ne vous protégez pas convenablement.

On vous en dit plus là-dessus dans cet article,

enfant avec un coup de soleil sur le visage

Les différents types de cancer de la peau

Le coup de soleil peut provoquer principalement deux types de cancer de la peau :

Les carcinomes cutanés

Parmi les cancers de la peau causés par les coups de soleil, le carcinome cutané est la forme la plus courante. Mais c’est également celle qui présente la plus forte probabilité de guérison.

Elle se développe à partir des kératinocytes, des cellules situées au niveau de l’épiderme.

On distingue deux types de carcinomes cutanés :

Les carcinomes baso-cellulaires

Les carcinomes baso-cellulaires touchent très souvent les personnes âgées de plus de 50 ans et concernent aussi bien les hommes que les femmes. Ils se développent principalement sur les parties qui ont été exposées aux rayons solaires.

Ils prennent généralement la forme de petites lésions qui ont l’aspect des perles nacrées. Ils peuvent également avoir l’aspect d’une lésion avec un creux ou d’une plaque cutanée avec une allure écailleuse.

Dans la plupart des cas, ils ne se propagent pas dans l’organisme et n’engagent pas le pronostic vital. Toutefois, ils peuvent être à la base de la perte d’un organe comme le nez, l’oreille ou l’œil.

C’est pourquoi il est conseillé de consulter un médecin au plus vite si vous constatez que l’un des symptômes présentés ci-dessus persiste.

Les carcinomes spino-cellulaires

Les carcinomes spino-cellulaires apparaissent aussi sur les zones exposées aux rayons solaires, mais ils se propagent plus rapidement au niveau des cicatrices et des lésions. Ils ont la forme de petits bourgeons de couleur rouge qui saignent très facilement.

Les carcinomes spino-cellulaires touchent en majorité les hommes, et leur dangerosité se trouve dans le fait qu’ils peuvent créer une métastase au niveau des organes à distance. Dans la plupart des cas, ils touchent les lèvres et les organes génitaux.

Les mélanomes

Les mélanomes représentent le deuxième grand type de cancer de la peau qui peut être causé par un coup de soleil. Ils se développent au niveau des couches profondes de l’épiderme, plus précisément à partir des cellules responsables de la couleur de la peau.

Leur dangerosité se trouve dans le fait que ces cellules sont très proches des vaisseaux sanguins qui alimentent le derme. Par conséquent, les mélanomes se propagent très rapidement dans le sang et entraînent la formation de métastases au niveau de plusieurs organes.

Certes les mélanomes sont moins fréquents que les carcinomes, mais ils touchent des milliers de personnes dans les pays occidentaux. Selon la Ligue contre le Cancer, on compte plus de 7000 nouveaux cas chaque année en France. C’est également la première cause de mortalité chez les femmes de 25 à 29 ans.

Précisons également que les mélanomes ne concernent pas uniquement les personnes ayant des grains de beauté. Selon les statistiques de la Ligue contre le Cancer, 2/3 des mélanomes surviennent chez des personnes qui n’ont pas de grain de beauté.

Par ailleurs, saviez-vous que l’exposition au soleil au cours de l’enfance est l’un des facteurs d’apparition de ces cancers à l’âge adulte ?

Les coups de soleil pendant l’enfance : un facteur de risque pour le cancer de la peau à l’âge adulte

Les coups de soleil pendant l’enfance ou pendant l’adolescence augmentent considérablement les risques d’apparition du cancer de la peau. Cela a été démontré par une étude scientifique publiée dans la revue américaine Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention et par l'Australie pays champione du monde des cancer de la peau.

L’étude a porté sur une population de 116 430 infirmières sur la période allant de 1989 à 2009. Elle a été dirigée par les scientifiques du Brigham and Women’s Hospital et de la Havard Medical.

Les infirmières devaient remplir tous les deux ans sur toute la période de l’étude un questionnaire médical qui renseigne sur les facteurs de risques des cancers.

Les chercheurs ont analysé l’impact des éléments tels que :

  • l’exposition au soleil pendant l’enfance et l’adolescence ;
  • le bronzage dans les cabines UV ;
  • les antécédents de mélanomes dans la famille ;
  • le tabagisme ;
  • les variations de poids ;
  • la prise d’alcool ;
  • l’activité physique ;
  • la ménopause ;
  • les heures de travail.

Selon les résultats, les femmes qui ont eu au moins 5 coups de soleil entre 15 et 20 ans présentent 8 fois plus de risque d’avoir un mélanome. De plus, elles présentent près de 7 fois plus de risques d’avoir un carcinome cutané.

Mais que faire donc pour se protéger des coups de soleil et par ricochet du cancer de la peau ? On vous en parle tout de suite !

Coups de soleil et cancer de la peau : les différentes précautions à prendre

Pour protéger votre enfant d’un coup de soleil et surtout d’un cancer de la peau une fois qu’il sera adulte, prenez les précautions suivantes :

De 12 h à 16 h, en été, mettez-le à l’abri

C’est le moment de la journée où les rayons solaires sont très forts. Ils pourraient donc être dangereux pour votre enfant si vous vous trouvez à des endroits comme la plage. Mettez-les donc à l’ombre grâce au pare-soleil de votre voiture, un parasol ou une ombrelle.

Passez-lui régulièrement de la crème solaire

Toutes les zones du corps de votre enfant exposées aux rayons solaires doivent être couvertes par une crème solaire.

De plus, vous devez reprendre l’opération toutes les deux heures pour leur assurer une protection maximale.

Pour ce qui est du choix de la crème solaire, les marques bio sont les plus recommandées, car elles sont sans danger pour votre enfant tout en étant respectueuses de l’environnement.

Portez-lui un t-shirt anti UV

Dans la pratique, c’est très difficile de surveiller votre montre pour rappeler votre enfant toutes les deux heures afin de lui passer une crème solaire. Mais avec un t-shirt anti UV vous êtes beaucoup plus tranquille.

Que votre enfant soit dans l’eau ou sur le sable en train de s’amuser, il lui offre une protection optimale.

Le t-shirt anti-UV Barbadiving est réutilisable. Il a obtenu la certification la plus poussée en France : le standard UV801. Par conséquent, vous pouvez le laver plusieurs fois et le faire porter à votre enfant, car le niveau de protection restera toujours le même.

Le t-shirt anti-UV Barbadiving est fait avec une matière souple d’une excellente qualité. Votre enfant le sentira à peine au cours de ses mouvements. Il ne présente aucun danger pour l’écosystème marin.

Voilà, vous savez maintenant que les coups de soleil peuvent entraîner un cancer de la peau. Alors, protégez-vous, votre famille et vous, en combinant l’utilisation du t-shirt anti-UV et de la crème solaire.

Avez-vous des questions, préoccupations ou n’importe quel autre type de commentaires ? Si oui, merci de les poser dans la zone réservée ci-dessous à cet effet ! Et si cet article vous a été utile, merci de le partager avec vos proches. Vous en sauverez certainement plusieurs des coups de soleil et du cancer de la peau.